Traducteur SEO

  • Traducteur SEO

    Traducteur SEO

    Traducteur SEO

    En quoi consiste la traduction SEO?

    La traduction SEO est une traduction visant à positionner le contenu en fonction de la stratégie SEO (Search Engine Optimization) d’une entreprise. C’est une traduction qui définit des keywords (des mots-clés) pour chaque version idiomatique du contenu de la page web/blog et qui maintient la rédaction et le format optimisé afin d’améliorer le positionnement du site internet.

    Les stratégies SEO (Search Engine Optimization) sont utilisées pour améliorer le positionnement d’un site internet parmi les résultats des moteurs de recherche et pour améliorer la concordance entre les recherches des utilisateurs et l’offre du contenu online.

     

    Définir des keywords pour la traduction SEO

    En tout premier lieu, il est essentiel de définir les keywords qui seront à la base de la traduction SEO et du positionnement du site internet dans la nouvelle version idiomatique.

    La traduction de keywords ne requiert pas seulement qu’un traducteur professionnel traduise chaque terme, mais il faut aussi prendre en compte la recherche de mots que l’utilisateur va utiliser pour arriver à un site internet.

    Nous définirons les keywords de positionnement en tenant compte des termes de recherche de l’utilisateur, ce qui nous permettra d’obtenir une plus grande portée et de meilleurs résultats pour le positionnement organique (SEO).

    En matière de positionnement, utiliser des keywords corrects, mais que les utilisateurs ne vont pas utiliser dans leurs recherches, est inefficace.

    Comment peut-on identifier les keywords dans une autre langue pour une traduction SEO?

    En tant que traducteurs, lorsque l’on reçoit le contenu à traduire, il est fort probable que l’entreprise ait défini et qu’elle travaille sur sa stratégie internet avec un spécialiste SEO, ce qui aura certainement permis d’identifier les keywords dans la langue d’origine.

    En prenant les keywords de la version originale comme point de départ, il est nécessaire d’avoir recours à un traducteur de langue maternelle pour reconnaître les synonymes, les termes et les phrases possibles de recherche ayant le même objectif, et de comparer ces résultats avec les termes de recherche des utilisateurs, et avec le positionnement de la concurrence.

    On trouve sur internet de nombreux outils (parfois gratuits) pouvant aider à trouver des keywords, à l’instar de Keywordtool.ioGoogle Keyword PlannerTinnysugest, etc.

    Pour définir les meilleurs keywords, il faut analyser la concordance entre les termes de recherche les plus utilisés par les utilisateurs, le poids des keywords par rapport à l’offre du site internet (en fonction de la stratégie adoptée) et par rapport à la stratégie déployée face à la concurrence.

    Nous proposons dans le post « Traducteur SEO : identifier les keywords pour réaliser une traduction SEO», une liste d’outils en ligne pour vous aider à trouver les mots-clés essentiels à votre stratégie.

    Comment savoir quels termes va utiliser l’utilisateur?

    Google étant le principal moteur de recherche en France, il est possible d’examiner à l’aide de Google Trends, les termes les plus utilisés par les utilisateurs dans leurs recherches. Cet outil permet d’observer les tendances afin de savoir quels termes obtiennent le plus grand volume de recherche par zone et par saisonnalité.

    Les résultats de Google Trends doivent être évalués pour identifier les tendances de recherche sur Google. Il faut prendre en compte le fait que Google représente la quasi-totalité du marché en France, alors que dans d’autres pays, d’autres moteurs de recherche sont très implantés tels que Bing, Yahoo, Ask, Aol, Baidu, etc.

    À titre d’exemple, dans un cas spécifique de positionnement, on identifie en France le terme « ski pyrénées » comme le terme ayant le plus grand nombre de recherches par rapport à « domaine ski » ou encore « ski andorre ». Cela montre qu’en utilisant ce keyword, un site internet aura une plus grande cohérence avec les recherches des utilisateurs, par conséquent, Google améliorera la position du site dans les résultats des recherches réalisées par les utilisateurs.

    Traductor SEO ejemplo2

     

    Si l’on souhaite traduire cette stratégie pour un public espagnol, il suffit de reconfigurer les paramètres de Google Trends pour analyser les tendances en Espagne. On remarque ainsi que ce n’est pas la même tendance de recherches de la part des utilisateurs, puisque les termes «estacion de esqui » et « esqui andorra » apparaissent bien plus fréquents que le troisième terme.

    Traductor SEO ejemplo

    De ce fait, il faut tenir compte dans la traduction et la rédaction d’un site internet, des recherches réalisées par les utilisateurs, afin d’améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche (SEO) et le volume de visites.

     

    AltaLingua a recours à des traducteurs SEO de langue maternelle et ayant de l’expérience dans la traduction web et de blog. Si vous cherchez à traduire une page internet ou un blog, prenez en compte la traduction SEO afin d’exploiter le contenu dans les versions idiomatiques de votre site, et souvenez-vous qu’en ce qui concerne le positionnement SEO, le contenu est roi.

     

    Vous avez un projet de traduction SEO ?

    Contactez AltaLingua et parlez-nous de votre projet :

    traduction@altalingua.fr

    Ou envoyez-nous vos questions à travers le formulaire de Devis de traduction.

    AltaLingua Agence de traduction

    AltaLingua est une agence de traduction et d'interprétation de référence, ayant une expérience de plus de 10 ans dans le secteur. AltaLingua dispose d'un système de gestion de qualité conforme aux normes ISO 9001 et NF EN 15038. http://www.altalingua.fr

    Leave a comment

    Required fields are marked *